Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 19:38
Messages personnels adressés aux Hommes Politiques et Personnes Suivantes :

 

 

Monsieur Henri Konan Bédié.

 

Pour ce qui n’était plus à vous « d’espérer » , dès avant le Décès…

Ce qui était sût d’un grand nombre… Et vous avez décidé alors de « prôner » « le Tribalisme ».

Détruisant ainsi tous les efforts déployés et accomplis par toutes les personnes impliquées de tout

leur cœur dans la construction de ce Pays plus de 20 ans avant l’indépendance ! Songez aux 60

ethnies présentes en Côte d’ Ivoire… Le début du « déclin », soldé par le coup d' État  de

Décembre 1999 et votre fuite…

Pour « essayer » de revenir ?

Songez à tous les actes que vous avez posés en votre temps.

 

 

Monsieur Alassane Dramane Ouattara

 

Pour ce qui ne pouvait être « votre » car étant « d’ailleurs », un fait connu de tous.

C'est pourquoi vous avez œuvré pour la « Partition de ce Pays » au péril de son équilibre déjà rendu précaire… Des ambitions personnelles non justifiées et non justifiables…

 

 

Monsieur Laurent Gbagbo

 

Pour tout ce que vous avez fini de détruire d’un Pays que vous n’auriez jamais pu construire et

rassembler ( a nouveau hommages a tous ceux et celles ayant participé a cet événement / luttes

pour « l’Indépendance » ... ).

Un Pays ayant durant plus de 30 années vécu dans une certaine prospérité et ouverture à tous les

Peuples. Dans la Paix.

 

 
« le succès de ce Pays repose sur l’ Agriculture »

 
Felix Houphouet Boigny

( Ancien Députe / Ancien Ministre de la Santé /Ancien Ministre d'État fin IVemme
début Vemme
République Française / Premier Président de la République
de Cote d'Ivoire ).

 

 

Où sont passées les richesses de ce Pays ?

 

 

Le changement pour le « Mieux » que vous assuriez ? Votre regard sur ce qui fut,
un temps,
un pays respecté ?

 

 

Je suis toujours dans l'attente qu'une certaine presse ivoirienne produise les documents faisant

état de l'action en Justice que j'aurais intentée a l'encontre de l' État Ivoirien... Fait largement

repris par la presse étrangère dont R.F.I. ( Radio France International ). Sans avoir
au préalable
fait leurs gammes ( relire, par exemple, mon Blog et faire
leurs devoirs de journalistes. )
 

 

Monsieur Jacques Chirac


Vous étiez considéré comme un « Fils » par Mon Père. Une affection toute particulière qu’il avait

à votre endroit. Il vous l'avait prouvé à maintes reprises… C’est pourquoi, je m’étais permise de

vous faire parvenir un dossier relatant certains faits troublants concernant sa succession. Maître Jean Pierre Hermant, était chargé de le faire remettre à votre fille Mme Claude Chirac.
Un dossier resté sans suite.

 

 

 Augustin - François - Guillaume Houphouet Boigny - Marie Demesse Zinsou ( née Houphouet

 Boigny )

 
Que pensez vous de tous les actes que vous avez posés et pour certains d’entre vous, dès avant

l’enterrement de Notre Père ?

Vous avez pu faire établir de faux documents dont l’utilisation vous a permis de réaliser ce détournement de biens successoraux.

Au « Pénal », savez-vous quel serait le rendu du Jugement ?

Et vous pouvez encore vous prétendre à « Porter un Nom Illustre » ? 

Avez-vous envisagé les regards et les interrogations qui seront portés sur vos enfants,

vos petits enfants et sur vous mêmes ?... 

Avez-vous pensé aux deux enfants « laissés » par Feue Florence Houphouet Boigny ( Décédée en

2006 ) ayant connu tant de difficultés.
A restituer à ses filles Felicia et Fabienne ce que leur mère Florence aurait du

obtenir.


Considérez que ce que je viens de vous prouver durant 14 années de luttes restera pour toujours

gravé dans les mémoires. Ceci vaut bien mieux qu’une action en justice intentée contre vous. 

 
A  restituer tout ce qui ne vous appartient pas.


Par vos actes posés, vous avez osé toucher a mes enfants : Xavier Anougblé, Maud Akissi
et
Magali N’dri Kan.

 

 
Mme Thérèse Houphouet Boigny ( née Brou ).

 

A quand la restitution de tous les biens vous ayant été confiés  par Mon Père, il y a fort

Longtemps . Souvenez  vous, du fait que j’étais votre « Faire Valoir ».

 

 

A savoir :

 

-         appartement sis à New York

-       appartement sis à Londres

-         appartements sis en France 
-         propriété aux Bahamas

-       villas sises en Cote d' Ivoire
-         S.I. ( Société Immobilière )  « La Glaneuse » déjà cité sur mon blog. Rachetée par
         Mon Père, à
mon nom, à mes Parrains Mr et Mme Jacques Timey
         ( décédés en 1980 / 1981), propriété
sise à Collonges sous Salève ( France ).

 
Le tout « Hors succession ».

Combien de ces « biens » ont déjà été vendus ?

La gestion de votre ex conseiller ( homme d’affaires Camerounais ) ?
Mais quels documents
ont été produits ?

Tout devait passer par vous ? Une autre condition / promesse imposée à mon Père ?

A considérer tout ce que vous avez posé comme actes à mon encontre à travers les temps.

Dans tous les « domaines »  :   « A Défaire ... » .

 

 

 

Vous ne m’avez montré, durant toutes ces longues années, que votre
acharnement à tout détruire.

Je ne vous pardonnerai jamais.
Vos actes posés à l’encontre de mes enfants ?…

 

 

  

 

Mr Akiwumi Thompson ( Accra – Ghana )

 

Avez vous informé " l'Ashantihene " ( le Roi des Ashanti, Otumfuo Nana Osei Tutu II )
de mes
démarches, comme il vous l'avait été demandé ?
Ce contact sera pris par d'autres personnes.
 

 

 


Mise en garde :

 

Celles déjà mentionnées sur mon blog.

 

 

 

 

Signature : 

 

Hélène Houphouet Boigny – Abla Pokou. Petite Fille de feu Nanan Kouakou Anougblé,

Roi des Baoulés. Fille d'Houphouet et de Madame Akissi Anougblé.

 

 

Tous les documents précisés dans cette partie du blog sont présentés ci après :

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Madame Hélène Houphouet Boigny - Abla Pokou -
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Succession Privée de Monsieur le Président Houphouet Boigny
  • : Explications sur une succession toujours non réglée malgré un Jugement rendu par l'État Ivoirien en 2000
  • Contact

Rechercher

Archives