Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 12:20

...

 
      
              Quelques réponses concernant la succession et l'hôtel particulier (sis rue Masseran

 

Paris 7ème) propriété Privée de feu mon Père, Monsieur Félix Houphouët Boigny, acquise

 

de Monsieur feu le Baron Elie de Rothschild.

 

 

Ces documents (déjà produits sur mon blog) apportent un éclairage certain sur cette

 

succession opaque et sur « la vente au enchère qui a eu lieu le 29 Juin 2008 » (Collection

 

Privée de Feu Monsieur Félix Houphouët Boigny), sur décision de l'État Ivoirien :

 

 

  • La correspondance de Maître Philippe Rideau à Maître Verges un de mes anciens avocats,

    
en date du 14Mars 2000.

             Correspondance de Maître Philippe Rideau à Maître Verges.

  •  Voici le Jugement Civil Numéro 118 rendu par le Tribunal de Première


      Instance de Bouaké - Section de Toumodi
    en date du 27 juillet 2000, déjà partiellement 


      repris sur mon blog :

 

 

EXTRAIT ( PAGES 14 ET 15 ) DU JUGEMENT Civil N°118 du

   27/07/2000 - rôle Général N° 14/96 :


[ ... ] «  PAR CES MOTIFS

        Statuant publiquement, contradictoirement, en matière civile et en

premier ressort ;

        Déclare les demandeurs recevables en leur actions en liquidation et en

partage de la succession de FEU FELIX HOUPHOUET BOIGNY ;

        Les déclare irrecevables en leur tierce opposition contre le jugement

supplétif d'acte de naissance n°1 du 20.4.1965

         Déclare veuve CADY RACINE SOW, mal fondée en sa demande de

liquidation et de partage de communauté de biens ;

        Déclare nul  de nullité absolue l'acte de notoriété du 29 Juin 1994 ;

        Ordonne l'établissement d'un acte d'hérédité déterminant les noms et

qualités des héritiers de FEU FELIX HOUPHOUET BOIGNY ;

        Ordonne d'inscrire comme héritiers :

1.  AUGUSTIN HOUPHOUET BOIGNY ;

2.  FRANÇOIS HOUPHOUET BOIGNY ;

3.  GUILLAUME HOUPHOUET BOIGNY ;

4.  MARIE N'DRI KAN HOUPHOUET BOIGNY ;

5.  HELENE HOUPHOUET BOIGNY ;

6.  OLIVIER ANTOINE HOUPHOUET BOIGNY ;

         Désigne Maître AGUEH TAHOU Monique notaire à Abidjan, à l'effet de

faire établir l'acte d'hérédité susdit, de procéder à la liquidation et au partage

de la succession de FEU FELIX HOUPHOUET BOIGNY ;

        Dit qu'elle dispose d'un délai de 06 mois à compter de sa saisine pour

accomplir sa mission ;

        Dit qu'elle se référera au Président de la section du Tribunal de Toumodi

en cas de difficultés ou de contestations sérieuses ;

        Met les frais de la procédure à la charge de la succession ;

        ainsi fait, jugé et prononcé, les, mois et an que dessus ;

        Et ont signé, le Président et le Greffier en CHEF.

                                          SUIVENT LES SIGNATURES

                                              D.F = 18 000 FRANCS

                                              ENREGISTRE A BOUAKE
 
                                              LE 24 AOUT 2000

                                              REGISTRE A.J VOL 5 F° 53

                                              N° 849 BORDEREAU 1415/01

                                              RECU DIX HUIT MILLE FRANCS

                                              L'INSPECTEUR ;

                                                      .../...

EN CONSEQUENCE :
Le Président de la République de Côte d' Ivoire ;

mande et ordonne à tous huissiers de justice à ce requis de pouvoir à

l'exécution du présent jugement  ;================================

                                     Aux Procureurs Généraux et aux Procureurs de la

République près les cours d'appel et les tribunaux de premières Instance d'y

tenir la main ;===============================================

                                     A tous Commandants et Officiers de la force publique

de prêter main forte lorsqu'ils en seront légalement requis ;=============

                                     En foi de quoi, la présente première grosse,

collationnée et certifiée conforme à la minute à été signée, scellée et délivré

par nous, Greffier en chef de la section de Tribunal de Toumodi, le quatorze

Novembre deux mil à Maître AGNES OUANGUI pour le compte de Dame

HÉLÈNE HOUPHOUET BOIGNY , sur sa réquisition ./.

                                                      TOUMODI, LE 14 NOVEMBRE 2000

                                                               LE GREFFIER EN CHEF

                                                                    ( SIGNATURE )

                                                             BAKAYOKO MAMADOU     »


    
   
Il est cependant à noter que l'acte rectificatif susdit a été établi

par Me Agueh Tahou Monique qu'en date du 28/12/2004
( Acte de

notoriété déterminant la qualité des héritiers de son excellence Félix

Houphouet Boigny – Rép N° 377 – Taxe N° « non mentionné » ). Selon le

Jugement  Civil N°118 du 27/07/2000 lui donnant mandat.

 

 

 

 

  • Mais que pensez des documents établis par Augustin, François, Guillaume et Marie

 

Houphouët Boigny, donnant tout pouvoir a Monsieur Philippe Rideau en 1999 avec l’aval du

 

Notaire de l'État Ivoirien (Maître Kouamé Venance ), pour régler la succession a leur

 

profit alors que la grosse de l’action en Justice qu'ils avaient initiée n'a été rendu qu'en

 

juillet 2000 ! 


Courrier de Mr Philippe Rideau en date du 2 Septembre 1999.

Dépôt de Pièces Procuration en date du 15 Juin 1999.

 

 

 

Le fait que l’État Ivoirien soit resté sourd à toutes mes interrogations depuis 1994 sans

 

pouvoir produire les documents ayant trait à cet hôtel particulier condamne ce même “État”.

 

Il est à prendre connaissance du fait qu'un Legs verbal se doit d'être accompagné

 

d'écrits du légataire, dont la signature aura été expertisé et au besoin le

 

papier et l'encre utilisés datés, pour preuve d'authenticité, par des personnes véritablement

 

agréés en la matière. Il existe une quotité, selon la Loi, qui ne peut être dépassée.

 

La vente aux enchères (29 Juin 2008) des Tableaux, Objets d' Arts et Mobilier est non

 

seulement frauduleuse mais constitue un « Détournement de biens successoraux », jusqu'à

 

preuve du contraire.

 

 

 

Je m'adresse maintenant à Monsieur le Président Laurent Gbagbo.

 

 

 

              Monsieur le Président, vous savez pertinemment que je n'ai pas attaqué

 

« l’État Ivoirien » ! Cependant, par la presse nationale relayée par la presse et ondes

 

internationales, vous avez jugée bon de porter atteinte a ma personne. Ce qui est

 

inacceptable !

 

Vous affirmez que « Justice sera appliquée jusqu'au bout... », dans le cadre de vos actes

 

posés récemment. Je suis donc en droit de vous demandez ceci :

 

  • A quand l'application du Jugement rendu par le Tribunal de Toumoudi (Juillet 2000) qui

 

     concerne la succession de Monsieur Felix Houphouët Boigny ? Une succession « Privée »

 

             devenue « d'État » des 1994 ...

 

  • A quand la réponse a mes demandes légitimes ?

 

Vous pourrez constater, Monsieur le Président, qu'aucun Document présentés sur ce blog n'a

 

pu être a ce jour contesté.

 

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération.

 

 

 

 

 

Hélène Houphouët Boigny – Abla Pokou - 

 

 

 

 

 

A l'attention de toutes les personnes qui me liront, prière bien vouloir excuser ce blog

 

« très amateur », mais vous comprendrez qu'il y a soucis de non intrusion. Bien vouloir

 

prendre le temps de relire la partie de ce blog intitulé : « La Succession du Président Félix

 

Houphouët Boigny (décédé le 7 Décembre 1993) TOUJOURS NON REGLEE !!! Un « Grand

 

Vole Organisé »…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Madame Hélène Houphouet Boigny - Abla Pokou -
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Succession Privée de Monsieur le Président Houphouet Boigny
  • : Explications sur une succession toujours non réglée malgré un Jugement rendu par l'État Ivoirien en 2000
  • Contact

Rechercher

Archives